La création lexicale dans le domaine verbal chez Apollonios de Rhodes

Soutenance de thèse présentée par Emmanuelle Morel

24 novembre 2023 à 14h00 – MILC Salle 308, 35 rue Raulin, Lyon 7e

Jury composé de : 

Isabelle Boehm, Université Lumière Lyon 2
Christophe Cusset, ENS de Lyon
Richard Faure, Université de Tours
Carlotta Viti, Université de Loraine
Francesco Dede, Université Degli Studi di Milano
Martine Cuypers, University of Dublin

Résumé : 

Les Argonautiques d’Apollonios de Rhodes contiennent 156 verbes qui ne sont pas attestés avant l’époque hellénistique. Ces verbes forment un corpus très hétérogène : certains présentent une morphologie caractéristique de la langue épique archaïque alors que d’autres, plus rares, s’en écartent ; certains sont à nouveau employés par la suite, y compris en prose, mais 68 d’entre eux ne sont pas attestés hors des Argonautiques ; certains peuvent, par leur leur sens ou leur syntaxe, être rapprochés de séries de verbes bien attestées par ailleurs, dans la langue épique ou en dehors, alors que d’autres semblent isolés. Ce travail se propose donc d’étudier de manière systématique les verbes qui apparaissent pour la première fois chez Apollonios, en veillant à souligner les écarts ou au contraire les points communs entre les verbes de notre corpus et ceux qui sont attestés dans la langue de l’épopée archaïque, pour tenter de comprendre la manière dont ces verbes s’intègrent dans la langue épique. Ces verbes sont étudiés selon un plan morphologique, qui distingue les verbes formés par dérivation et les verbes formés par préverbation, qui représentent l’essentiel de notre corpus avec 126 verbes concernés. 

Mots-clefs : Apollonios de Rhodes, hapax, proton legomenon, création lexicale, dérivation, préverbation, double préverbation, épopée, langue poétique 

Résumé en anglais : 

Apollonius Rhodius’ Argonautica contain 156 verbs not attested before the Hellenistic period, among which 68 can only be found in Apollonius’ poem. These verbs are very diverse: some of them display morphological attributes characteristic of the archaic epic, while others deviate from it; some can be found in later texts, either in prose or in poetry, but 68 are only attested in the Argonautica; some are close to sets of verbs well attested elsewhere, while others seem isolated. The aim of this work is to systematically study the verbs that appear for the first time in Apollonius, focusing on highlighing the differences and the similarities between these verbs and those attested in the ancient epic, in an attempt to understand how these verbs fit into the epic language. The first section focuses on verbs by derivation ; the second section focuses on verbs formed by preverbation, which make up the bulk of our corpus with 126 verbs. 

Mots-clefs en anglais : Apollonius Rhodius, hapax, proton legomenon, lexical creation, derivation, preverbation, multiple preverbation, epic, poetic language 

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search