Publications janvier 2016

  • DAlexandre à Auguste. Dynamiques de la création dans les arts visuels et la poésie

    Pascale Linant de Bellefonds, Évelyne Prioux et Agnès Rouveret (dir.)

    2016

    Cet ouvrage étudie les processus de la création artistique depuis les

    premières décennies des monarchies hellénistiques qui se partagèrent

    l’héritage politique d’Alexandre – au moment où apparaît un nouveau type de

    culture, différent de celui de la Grèce des cités – jusqu’à la fin de la

    République et à l’époque d’Auguste, lorsque s’opèrent à Rome et dans les

    provinces de nouvelles formes de réécriture. Avec le soutien de l’université

    Paris-Ouest-Nanterre-La Défense et du CNRS UMR 7041 ArScan-ANR CAIM.

     

    ISBN : 978-2-7535-4080-4

    Prix : 29 €

    Bonnet, Corinne. Les enfants de Cadmos: le paysage religieux de la Phénicie hellénistique. De l’archéologie à l’histoire, 63. Paris: Éditions de Boccard, 2015. 606 p. € 79.00 (pb). ISBN 9782701803715.

En écho à Nicole Loraux qui, en 1984, dans Les enfants d’Athéna, lisait « en historien les mythes dans leur ancrage civique », les enracinant, tel l’olivier don d’Athéna, dans le paysage de la cité, Corinne Bonnet explore, avec Les enfants de Cadmos, le paysage religieux de la Phénicie tel qu’il se redessine de la conquête d’Alexandre à l’aube de la domination romaine. Entre appropriation territoriale et tissage de réseaux de parenté, entre mobilité et intégration, entre hégémonie et ruses culturelles, la Phénicie hellénistique se complexifie bien plus que le concept d’« hellénisation » ne le donne à penser. Par l’analyse minutieuse des dossiers documentaires issus des cités phéniciennes — Arados, Byblos, Sidon et Tyr — et des milieux diasporiques — Athènes et Délos —, l’enquête poursuivie dans le sillage de ceux qui se revendiquent du prestigieux Cadmos recourt aux outils issus de l’anthropologie et de la sociologie. Elle fait émerger, pour l’interpréter, un middle ground caractérisé par diverses formes de négociation entre Grecs et Phéniciens. En dépit de la morsure de l’impérialisme grec, c’est une Phénicie en marche que l’on observe, nullement figée dans la nostalgie du passé ni arc-boutée sur un patrimoine identitaire menacé, une Phénicie ouverte depuis longtemps aux transactions et aux métissages. Les enfants de Cadmos entend suggérer que seule une approche résolument décloisonnée des études phéniciennes permettra aux sémitisants et aux hellénistes de dialoguer, aux historiens, aux anthropologues et aux sociologues de s’interpeller, aux spécialistes du Liban et de la Tunisie d’hier et d’aujourd’hui de se rencontrer.

Sommaire

TABLE DES MATIÈRES – INTRODUCTION

Explorer les paysages culturels d’une rive à l’autre de la Méditerranée.

PREMIÈRE PARTIE – LA COLONISATION DE L’IMAGINAIRE

Chapitre premier Dans les pas d’Alexandre en Phénicie : la mémoire des vainqueurs, le silence des vaincus.

DEUXIÈME PARTIE – OBSERVATOIRES ET CHAMPS D’EXPÉRIENCE :

L’ÉMERGENCE DE NOUVEAUX PAYSAGES

Chapitre deuxième Arados et sa pérée ;

Chapitre troisième Byblos, entre Égypte et Grèce ;

Chapitre quatrième Les dieux de Sidon, « mère des Phéniciens, père des Thébains » ; Chapitre cinquième Tyr après la conquête :

un paysage paradoxal.

TROISIÈME PARTIE – RECOMPOSER LES PAYSAGES :

COHABITATIONS, MÉDIATIONS, STRATÉGIES

Chapitre sixième Parentés mythiques, diplomatie religieuse ;

Chapitre septième Stratégies iconographiques : représenter les dieux dans le middle ground phénicien .

QUATRIÈME PARTIE – LES PROLONGEMENTS DIASPORIQUES

Chapitre huitième Athènes et « ses » Phéniciens ;

Chapitre neuvième

« Les parlers et les rythmes de tous les hommes » : le carrefour délien.

CONCLUSIONS

« More is different » : la Phénicie hellénistique et ses paysages émergents.

 • Ferreri, Luigi. Le Théocrite de l’humaniste Marcus Musurus. Avec l’édition critique des Idylles XXIV-XXVII de Théocrite. Europa Humanistica, 13 Du manuscrit à l’imprimé (DMI), 2. Turnhout: Brepols Publishers, 2014. 190 p. € 70.00. ISBN 9782503553009.

 

Étude d’un petit recueil de certaines idylles et épigrammes de Théocrite récemment découvert avec l’édition critique des idylles XXIV-XXVII du même auteur.

Depuis quelques années on connaît l’existence d’un petit recueil de certaines idylles et épigrammes de Théocrite. Ce recueil, étudié pour la première fois dans le livre, est important à double titre, d’abord parce qu’il a été copié par l’un des plus grands philologues grecs de la Renaissance, Marc Mousouros, ensuite parce qu’il offre l’occasion d’étudier à nouveaux frais l’histoire du manuscrit Patauinus perdu de Théocrite, enfin parce qu’il permet d’établir une nouvelle édition critique des idylles XXIV-XXVII de Théocrite. En effet, ce manuscrit perdu est la source de certaines idylles et des épigrammes dans leur ensemble, publiées pour la première fois dans les deux éditions de Théocrite parues en 1516, à quelques jours d’intervalle, celle de Frosino Bonino et celle de Zacharie Calliergis.

L’étude de Luigi Ferreri se compose de deux parties. La première partie se compose de quatre chapitres. Après un premier chapitre présentant le recueil de Mousouros, le deuxième chapitre analyse l’ensemble des témoignages sur le Patauinus. Le troisième chapitre rend compte des études sur ce manuscrit perdu depuis la moitié du XIXe siècle jusqu’à nos jours ; le quatrième et dernier chapitre prend en considération certains problèmes posés par l’établissement du texte de Théocrite par Mousouros, en formulant, d’autre part, des hypothèses sur les relations de ce texte avec le Patauinus.

La seconde partie est consacrée à l’édition critique des idylles XXIV-XXVII avec un commentaire.

 

  • Empereur, Jean-Yves (ed.). Alexandrina 4: en l’honneur de Mervat Seif el-Din. Études Alexandrines, 32. Alexandrie: Centre d’Études Alexandrines, 2014. 396 p. € 40.00. ISBN 9782111298552.

 

  • Kotlińska-Toma, Agnieszka. Hellenistic tragedy: texts, translations and a critical survey. Bloomsbury classical studies monographs. London; New Delhi; New York; Sydney: Bloomsbury, 2015. xvi, 322 p. $120.00. ISBN 9781472524218.

 

Ancient Greek tragedy is ubiquitously studied and researched, but is generally considered to have ended, as it began, in the fifth century BC. However, plays continued to be written and staged in the Greek world for centuries, enjoying a period of unprecedented popularity and changing significantly from the better known Classical drama. Hellenistic drama also heavily influenced the birth of Roman tragedy and the development of other theatrical forms and literature (including comedies, mime and Greek romance). 

Hellenistic Tragedy: Texts, Translations and a Critical Survey offers a comprehensive picture of tragedy and the satyr play from the fourth century BCE. The surviving fragments of this dramatic genre are presented, alongside English translations and critical analysis, as well as a survey of the main writers involved and an exploration of the genre’s formation, later influence and staging.
Key features of the plays are analysed through extant texts and other evidence, including plots based on contemporary political themes, mythical subjects and Biblical themes, and features of metre and language. Practical elements of Hellenistic performance are also discussed, including those which have become the hallmarks of ancient theatre: actors’ costumes of long robes, kothurnoi and high onkos-masks, the theatre building and the closed stage on the logeion. Piecing together a synthetic picture of Hellenistic tragedy and the satyr play, the volume also examines the key points of departure from earlier drama, including the mass audience, the mutual influence of Greek and Eastern traditions and the changes inside the genre which prove Hellenistic drama was an important stage in the development of the European theatre.

 

Table Of Contents

Chapter I: Tragedy in the Hellenistic Age – General Observations
Chapter II: Tragedians and the tragedies
Chapter III: Hellenistic Tragedy with Biblical Themes
Chapter IV: The Staging of Hellenistic Tragedies
Appendix: Hellenistic Theatres
Bibliography

– See more at: http://www.bloomsbury.com/uk/hellenistic-tragedy-9781472524898/#sthash.DrfxIpDi.dpuf


Auteur : Christophe Cusset

Ancien élève de l'ENS Fontenay/ Saint-Cloud. Agrégé de Lettres classiques. Docteur ès Lettres (Université Lyon II). Professeur de littérature grecque à l'ENS de Lyon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *